ANEF PARIS Logo

Foyer d’Accueil Temporaire Eclaté « Les Quatre Chemins »

Les Lieux d’Hébergement

Les différents locaux (foyer d’hébergement temporaire à Paris 75) se situent dans Paris au sein des Xème, XVIIIème, XIXème et XXème arrondissements.

Ils sont constitués par :

– 3 appartements de type F5/F6 accueillant et hébergeant 6 mineurs et éventuellement des jeunes majeurs (4 en chambre double et 2 en chambre individuelle)

– 2 appartements de type F4/F5 accueillant et hébergeant 3 et 4 jeunes majeurs (en chambre individuelle)

– 2 studios accueillant et hébergeant chacun 1 jeune majeur

L’accueil étant mixte, les appartements comprennent 2 salles de bains (1 réservée aux filles et 1 aux garçons) et 2 toilettes (1 réservée aux filles et 1 aux garçons). Ils disposent en outre d’une cuisine, d’un salon-salle à manger, de buanderie, de placards et autres espaces de rangements.

L’Accompagnement Éducatif

Un hébergement banalisé

Les appartements sont situés à Paris pour éviter une rupture avec le milieu d’origine et parce que l’environnement urbain et la vie de quartier sont riches et offrent de nombreuses possibilités d’activités.

Soutenus et accompagnés par les éducateurs, les jeunes assurent l’entretien de l’appartement où ils habitent ainsi que les tâches matérielles de la vie quotidienne (courses, repas, ménage, lessive …). En effet le FATE n’emploie pas de maîtresse de maison, de lingère ou de cuisinière. Dans ce quotidien dont les tâches sont assurées par les usagers et les éducateurs selon une organisation planifiée, les personnes accueillies s’engagent dans un processus d’autonomisation. L’apprentissage de la gestion de ses affaires, des obligations liées à la tenue d’un appartement (d’une maison, d’un « chez soi ») favorise l’inscription du futur adulte dans la cité en constituant une base stable et « sécure ».

L’équipe éducative, composée de 15 éducateurs, est chargée de l’accompagnement socio-éducatif des personnes accueillies (dans la vie quotidienne, les projets, les démarches, les bilans, les rendez-vous,…) durant leurs séjours au FATE.

Dans ce but, chaque jeune est plus particulièrement suivi par un éducateur référent.

Un projet personnalisé est élaboré afin d’offrir au jeune un fil conducteur qui le guidera vers une insertion sociale et professionnelle. Il faudra s’appuyer sur ce projet. Il sera réactualisé dans une concertation entre le jeune (et sa famille si il est mineur), son éducateur référent et l’équipe.

La base incontournable de cet accompagnement est la prise en charge du quotidien par les personnes accueillies et les éducateurs.

Le travail institutionnel d’accession à l’autonomie nécessite un engagement de chaque acteur. Afin de dynamiser cette démarche de la personne accueillie une implication journalière est donc exigée de tous.

– La structure s’appuie sur des dispositifs de formations (collèges, lycées, IMPro, CFA,…) essentiellement tournés vers l’extérieur.

– Des réunions de régulation, sont organisées entre jeunes et éducateurs, afin d’aborder différents thèmes nécessaires à une vie institutionnelle équilibrée (sous forme d’informations, d’échanges, d’appréciations, de demandes…). C’est à cette occasion que peuvent être rappelés certains principes fondamentaux de notre prise en charge, à savoir, par exemple, que chaque adolescent se doit d’assumer rapidement son réveil et ses différents transports (retour famille, travail, école…), de manière autonome, de respecter les règles de vie en collectivité.

Les Engagements de L’Institution

Les principaux engagements vis à vis de l’usager :

Dans son souci de respecter les droits de chaque adolescent et jeune majeur et de leur permettre de les expérimenter, l’équipe s’engage à donner à chaque jeune :

– l’accès à son dossier personnel, en présence d’un membre de l’équipe chargé d’apporter, si besoin, une explication.

– l’assurance d’un accompagnement répondant à des règles de confidentialité qui respectent sa dignité et son intégrité au sein de sa vie privée.

– la possibilité de s’entretenir directement avec le Directeur (ou le Chef de Service), s’il se sent en insécurité, menacé ou victime de quelqu’un, sans avoir à rendre compte à qui que ce soit de la teneur de cet entretien.

– la liberté de pratiquer le culte religieux de son choix dans le respect de la collectivité et sans perturbation du fonctionnement de l’établissement.

– les outils pour s’ouvrir sur l’extérieur (relations, courrier, activités de loisirs…).

– les moyens de recréer, conserver, comprendre, renforcer leurs relations familiales (weekends, vacances, rendez-vous, …)

Par ailleurs, les membres de l’équipe du FATE s’engage à éviter tous jugements et actes humiliants et à réagir s’ils en sont témoins ou si de tels faits sont portés à leur connaissance.

Les principales prestations

Parallèlement à l’accompagnement socio-éducatif, le FATE offre des prestations et services destinés à fournir le confort matériel à la personne accueillie :

– le gîte et le couvert

– les fournitures d’entretien et d’hygiène corporelle et vestimentaires

– l’accès à un suivi médical régulier nécessaire à sa santé

– l’accès possible aux activités sportives, culturelles ou festives (noël, anniversaire, sorties diverses…)

L’établissement gère l’argent de poche et de vêture, dont le montant est défini en fonction des âges et des besoins. Selon la situation, une autonomie de gestion est progressivement accordée à l’adolescent et a fortiori au jeune majeur.

Les conditions d’un travail en partenariat

L’éducateur référent est le principal interlocuteur chargé de mettre en place un travail éducatif individualisé. S’appuyant sur une relation constructive, il épaule le jeune dans sa quête d’autonomie et d’intégration.

Avec les services sociaux et judiciaires

A partir de l’admission, des contacts réguliers sont organisés pour assurer la continuité du suivi, avec les services sociaux responsables et(ou) le Juge des Enfants. Les synthèses écrites sont réalisées à sa demande ou à celle des travailleurs sociaux.

Sur sollicitation des différentes parties, il est possible d’aménager des réunions de mise au point (information, synthèse).

Avec les différentes administrations

Afin de compléter la prise en charge de l’usager, et en fonction de son intérêt, certaines démarches sont nécessaires au niveau de sa scolarité, de sa formation professionnelle, de sa santé et des diverses formalités civiles.

Les modalités d’organisation des transports

Les personnes accueillies bénéficient de titres de transport sous forme d’abonnement, de ticket ou de billet émis par les sociétés de transport public, valables sur l’Île-de-France ou la métropole.

En fonction de la situation et/ou de la problématique du jeune, il peut être mis en place des accompagnements spécifiques encadrés par les éducateurs. De même, l’importance ou l’urgence de certains rendez-vous impose l’implication du professionnel dans la démarche de transport.

Les modalités d’organisation des prestations extérieures

Pour s’ouvrir vers le monde extérieur, l’établissement favorise la mise en place d’activités diverses (essentiellement sportives et/ou culturelles) qui se répartissent tout au long de l’année.

  • Les séjours à l’extérieur sont proposés par l’institution :
  • Les séjours en centre de vacances.
  • Les voyages mis en place par les structures partenaires (écoles, centres de formation…) sont également étudiés.
  • Le séjour en centre hospitalier rentre aussi dans cette catégorie.
  • Les séjours en famille, à l’occasion de week-ends ou de vacances, sont mis en place en fonction des problématiques et en partenariat (parents, travailleurs sociaux, juges…).

Enfin, l’accueil en petit groupe permet une souplesse de fonctionnement, un suivi personnalisé, un accès à la parole, à l’écoute, à l’attention.

Chacun apprend donc à utiliser l’environnement et à maîtriser sa vie quotidienne.

Cette dynamique est inscrite dans la réalité sociale, avec les exigences et les règles qui lui sont inhérentes ; elle entraîne chaque jeune vers des prises d’initiatives, des possibilités de laisser émerger ses désirs, un mieux-être personnel et relationnel.

Un processus d’autonomisation peut alors commencer dans le sens d’une appropriation par chacun de sa propre histoire et de son propre devenir, afin d’aborder le plus sereinement possible sa future vie d’adulte.

Blog Actualités

Fusion du Foyer d’Accueil Temporaire Eclaté « 4 chemins » et de l’ANEF Paris

L’association ANEF PARIS et le Foyer d’Accueil Temporaire Eclaté « 4 chemins » se sont associés dans un projet commun qui a trouvé son caractère officiel le 01er janvier 2016. A cette date les salariés du F.A.T.E « 4 chemins »...

22 janvier 2016

Site de l’ANEF PARIS

L'ANEF Paris inaugure son nouveau site. En tant qu'association membre de la fédération ANEF, l'ANEF Paris met en œuvre des actions d'éducation et d'hébergement vis à vis des jeunes dans le besoin dans un esprit d'entraide. Ce site a pour...

18 janvier 2016

MENU